Un voyage gourmand entre Bali, Java et Sumatra…

L’archipel Indonésien formé de plus de 17.000 îles dont la célèbre Bali, l’île des dieux, et ses paysages paradisiaques, est devenue une destination de plus en plus choisie par les touristes français en quête de dépaysement.

Mais de retour à Paris, ces voyageurs gourmands ont souvent à dénicher un restaurant Indonésien où ils pourraient prolonger leurs vacances, du moins dans leur assiette, en retrouvant les saveurs délicatement épicées et tellement subtiles de la gastronomie locale.

L’Ambassade de la gastronomie Indonésienne à Paris

Alors si vous rêvez de renouer avec cette cuisine unique, ou tout simplement la découvrir, filez tout droit au restaurant Djakarta Bali, qui est la seule véritable ambassade de la cuisine Indonésienne à Paris. Le restaurant appartient d’ailleurs à Nin Hanafi, qui préside l’Association de la Diaspora Indonésienne en France : un gage d’authenticité !

On y propose une authentique cuisine traditionnelle de l’archipel Indonésien dans un décor ethnique… et chic.

On peut même dire que le Djakarta Bali est l’un des pionniers de la cuisine indonésienne à Paris, car il fut créé en 1985 par A.M. Hanafi, ancien ministre et ex-ambassadeur de la République d’Indonésie, exilé en France suite au coup d’état de Suharto en 1965.

Aujourd’hui, avec Nin Hanafi, c’est une seconde génération qui perpétue les goûts et les traditions culinaires, dans cette accueillante ambassade gourmande.

Un cadre qui invite au voyage

Comment ne pas tomber sous le charme de cette atmosphère feutrée, avec ses meubles et bibelots très couleur locale, et son éclairage délicatement tamisé ?

Pour parfaire l’ambiance, la bande son du restaurant fous fait flotter sur des airs de « gamelan », un instrument traditionnel. Et le vendredi votre dîner sera même ponctuée de somptueuses danses traditionnelles balinaises.

L’adresse est donc idéale pour (re)découvrir cette cuisine dans un style vraiment authentique, la plupart des tables étrangères de Paris commettant l’erreur d’adapter leur cuisine aux palais occidentaux.

Sate ayam (poulet sauce cacahuète)

Une cuisine authentique

On y trouve notamment les fameux risjstaffels (plat Indonésien au nom hérité de l’époque coloniale hollandaise, qui signifie « table de riz ») composé de plein de petits mets que l’on picore autour d’un grand plat de riz, ou encore le délicieux nasi goreng (riz frit avec des épices, des herbes, et de la viande), à accompagner de pepes ikan (poisson cuit à l’étuvée dans une feuille de bananier), ou de sate ayam (brochettes de poulet arrosées de sauce satay… l’une des meilleures que nous avons pu goûter)…

 

Rendang daging (élu meilleur plat du Monde par les lecteurs de CNN Travel)

C’est aussi le lieu idéal pour déguster un véritable « rendang », une spécialité à base de bœuf mijoté des heures durant dans une sauce capiteuse, qui a été élue Meilleur Plat au Monde par 35.000 lecteurs de CNN Travel. Dans ce classement, arrivent d’ailleurs le « nasi goreng » en seconde position et le « sate ayam » en 14ème position ! La cuisine indonésienne serait-elle en passe de devenir, selon les globe-trotters, l’une des meilleures cuisines du Monde ?

Une cuisine qui s’inscrit en tout cas à merveille de la soul-food… la « feel good cuisine », même, tant la cuisinière Violetta Suganda, passée par les cuisines des plus grands hôtels, restaurants et traiteurs d’Indonésie, manie ses fourneaux avec art.

Une qualité de cuisine, à l’image de l’accueil charmant et attentif, qui n’a pas trompé les nombreux habitués de la maison, en tête desquels les indonésiens de Paris et les people de France et d’ailleurs, qui fréquentent régulièrement le Djakarta Bali.

Djakarta Bali
9 rue Vauvilliers, 75001 Paris
Tél. : 01 45 08 83 11

Fermé lundi et mardi midi
Déjeuner de 12h00 à 1400
Dîner de 19h00 à 23h00

Prix moyen à la carte : 35-40 €

Menus risjstaffel à partir de 25 €.
Formules déjeuner à partir de 14,50 €

Brunch à 25 € les samedis et dimanches

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire!
Saisissez votre nom ici